Ton balcon


Je suis encore passée devant ton balcon aujourd’hui. Oui, je sais bien que tu n’habites plus ce petit appartement depuis des années. Pour moi, c’est quand même toujours « ton balcon ».

J’ai jeté un coup d’oeil furtif à la clientèle du bar d’en face. Tu te souviens comment nous aimions observer la drôle de faune qui s’y trouvait? Sans toi, les gens un peu bizarres sirotant leur bière de mononcle m’ont paru moins comiques. 

Puis, comme chaque fois que je passe dans le coin, je suis restée quelques minutes à regarder « ton balcon ». Je sais, les nouveaux habitants doivent me trouver vraiment bizarre. (Maintenant que j’y pense, s’ils sortent, je pourrais toujours prendre un air absorbé et leur dire que je chasse le Pokémon.) Je reste là à me rappeler tous nos bons moments quand tu vivais juste là, tout près.

Puis, le coeur un peu lourd, j’ai poursuivi mon chemin jusqu’à la maison en me disant que j’aurais dû en profiter plus pendant que je t’avais tout près. Je sais bien que tu n’es pas loin et que, comme à l’époque, tu as les clés de chez moi (m’enfin, j’ai bon espoir que tu finisses par te rappeler où tu les as « rangées » 😳) et que tu peux donc passer quand tu veux, mais on a perdu ce petit côté spontané si agréable que la proximité de nos appartements permettait.

Tu me manques.

Une réflexion sur “Ton balcon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s