Manger Lima

Un immense arroz con pollo

Je l’ai dit et répété, le Pérou est ma 2e maison. Comme tous les péruviens exilés que j’ai la chance de compter parmi mes amis (qui à Montréal, qui à Québec, qui à Paris, qui à Barcelone), je n’y vais pas aussi souvent que je voudrais. Mes vacances et mes moyens financiers étant limités, j’essaie de dépenser temps et argent à découvrir de nouveaux lieux. Puis, après un moment, l’appel est trop fort et je succombe. Ce fut le cas en décembre dernier. Je me suis envolée vers Lima pour un séjour de trois semaines.

Cette fois, j’ai posé mes pénates à Los Olivos, un district situé tout près de l’aéroport Jorge‑Chavez.

  

 Pourquoi Los Olivos et pas un endroit plus touristique? C’est qu’une copine à qui j’ai dit que je comptais passer les Fêtes au Pérou m’a immédiatement proposé de m’installer chez elle. La perspective de rencontrer sa famille et d’explorer un coin plus résidentiel, plus authentique et moins pituco, comme disent les péruviens, m’enchantait. J’ai donc accepté son offre avec empressement. J’ai donc coulé des jours heureux dans une jolie petite maison rose du Nord de Lima.

 

  
 

Avant de partir, plein de gens se sont inquiétés quand je leur disais que je partais sans plan précis et que je n’avais aucunement l’intention de sortir de la ville de Lima. « Trois semaines, c’est tout de même 21 jours. T’as pas peur de t’ennuyer au même endroit? ». Que nenni! Le but premier de mon voyage était de me reposer afin de débuter l’année 2016 en forme. (La façon jolie de dire : farniente!). Mes journées ont donc été ponctuées de siestes (le luxe!), de visites au marché local et de sorties avec des amis. Ceux-là même que je n’avais pas vus depuis des années, mais qui m’attendaient à bras ouverts, contents de passer à nouveau du temps avec moi.

 

Au Pérou, la façon de démontrer à quelqu’un qu’on est heureux de sa présence, c’est de le nourrir! Donc, j’ai passé une bonne partie de mon séjour dans la ville des rois à me remplir la panse, non seulement à Los Olivos, mais un peu partout dans Lima. Je vais donc partager quelques adresses afin de vous mettre l’eau à la bouche et de – je l’espère – vous convaincre d’ajouter Lima à un éventuel itinéraire de voyage.

Voici donc, une liste par quartier des endroits qui ont fait le bonheur de mes papilles et/ou de mes yeux :

 
CENTRO HISTORICO 

Starbucks, Jirón de la Unión 498

  
Avant de me lancer votre tasse de café bio-équitable au visage, attendez! Le Starbucks du centre-ville vaut le détour pour son décor magnifique. La chaîne américaine s’est en effet installée dans une ancienne bijouterie.

 

Gran Hotel Bolivar, Jirón de la Unión 958

 

Une jolie causa

 
 

Un chilcano, santé!

 

La nourriture est un peu chère, mais elle est un régal autant pour les yeux que pour les papilles. Sa terrasse est un très bel endroit pour prendre un verre. Les pisco sours y sont savoureux. Avant de quitter, il faut absolument visiter le lobby de l’hôtel.

 Pardo’s Chicken, Pasaje Santa Rosa 153

Parce qu’on ne peut pas aller au Pérou sans manger de pollo a la brasa et que Pardo’s fait l’un des meilleurs. De plus, cette succursale se targue d’être un arrêt de la visite gastronomique du centre historique de Lima.

 

SAN MIGUEL

Sofa Café (Plaza San Miguel), Av. La Marina 2000
 

Bolitas de yuca & salsa huancaína

 
 

Rollitos de lomo saltado & salsa huancaína

 
  

Un sympathique café niché dans un centre commercial. Comme son nom l’indique, on peut se prélasser sur un divan tout en dégustant une bière, un café ou la délicieuse nourriture de l’endroit. Pour son confort, son personnel adorable, son menu et son wifi gratuit, cet endroit est vite devenu mon repaire.
 

Hikari, Av. La Mar 2339

Lomo saltado géant

On offre ici des plats péruviens abordables et en portions gargantuesques. On dit même que l’endroit a remporté un prix pour son lomo saltado.

 

Mama Lúcuma, Av. Lima 683

Un joli petit endroit où déguster des crèmes glacées artisanales.

MAGDALENA DEL MAR

 La Paisana, Libertad 1324

Selon un ami, c’est le meilleur restaurant de cuisine du Nord du Pérou. (D’ailleurs, une chance qu’il ne lit pas le français, il ne serait pas content que j’aie partagé son secret!). Le ceviche y est absolument divin.

Speciale, Libertad 1231

Glaces au parfum de prune et corossol

Selon El Comercio, c’est le meilleur endroit où manger de la crème glacée à Lima. L’endroit, qui est ouvert depuis une quarantaine d’années ne se sert que d’ingrédients frais et de grande qualité dans l’élaboration de ses saveurs.

 BARRANCO

Señor Saltado, Bolognesi 936

Un fast food? Oui, mais où tous les plats sont préparés avec les meilleurs ingrédients. Les sautés valent vraiment le détour (j’ai d’ailleurs traversé la ville pour y aller!).

 

Finca La Campiña – Café & Tostaduría, Nicolas de Pierola 110

  
La Campiña est un petit café adorable, mais aussi un torréfacteur. C’est l’endroit tout désigné pour déguster ce nectar des dieux ou pour faire provision de grains à rapporter comme souvenir de voyage.

La Sanahoria, Centenario 195

Cette épicerie santé vend des produits bios, mais aussi du chocolat péruvien et des bières artisanales. Bonne adresse, donc, pour acheter des souvenirs de voyage comestibles.

 

PUEBLO LIBRE

Antigua Taberna Queirolo, Avenida San Martin 1090

Un classique et un incontournable, ce resto-bar est presque toujours rempli à capacité. On y va pour y manger, mais surtout pour déguster des chilcanos entre amis.

Hops

 

IPA

 
 

Ceviche, délicieux et bien relevé

 

De jour, un endroit tranquille où s’attabler avec une bière fabriquée sur place et un bon ceviche. De soir, le lieu est beaucoup plus animé puisqu’une partie de ce grand local est une discothèque.

 LOS OLIVOS

El Rinconcito Arequipeño, Av. Alfredo Mendiola 3805

Ocopa

Dans ce restaurant, on sert des plats originaires de la ville d’Arequipa en portions gargantuesques (ou péruviennes, c’est synonyme!). Le plat de rocoto relleno y est immense (entrée, mon œil!) et délicieux.

El Gran Molino, Jiron Venus 7204

Cet endroit d’abord une boulangerie/pâtisserie, fait aussi office de restaurant. On y sert l’un de mes sandwiches péruviens préférés, le pan con chicharon.

La Choza de la Anaconda,

L’enseigne annonce un restaurant touristique. Lorsque l’on voit la décoration surchargée à thématique de la jungle, on comprend pourquoi. L’endroit vaut toutefois la peine qu’on s’y arrête pour essayer l’un des plats typiques de la jungle péruvienne ou pour se rafraîchir avec des jus exotiques et naturels. Le camu camu par exemple, me rappellait le goût du fameux « punch aux fruits » de mon enfance.

 INDEPENDENCIA

Mr. Shao, R322, C.C. Mega Plaza, Alfredo Mendiola 3698

Oui, vous aviez bien lu : un resto de centre d’achats. Ce n’est sûrement pas le meilleur endroit pour manger de la chifa (nourriture péruvienne d’inspiration chinoise), mais les plats sont biens et la facture raisonnable. C’est donc un bon endroit pour faire une pause entre deux razzias de magasinage.

 

Voilà! J’ai terminé de vous partager les adresses de ma dernière visite à Lima. Puisque ma liste d’endroits à visiter ne fait qu’allonger depuis mon retour, gageons que j’y retournerai très bientôt. En attendant, j’espère vous avoir donné envie d’aller découvrir la capitale péruvienne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s