La vida loca à Chicago

(il n’y a pas de vie sans folie)

Mes boites de courriel sont une source constante de tentations et d’invitations à voyager. Je suis abonnée à presque toutes les listes d’envoi de vols à rabais ou de compagnies aériennes. Evenko et Live Nation font aussi partie de mes plus fidèles correspondants.

Tous les ingrédients sont donc réunis pour que, dans un moment d’oisiveté, je m’organise un voyage sur un coup de tête.

Cette année, cette « folie voyageuse » s’est emparée de moi en février lorsque j’ai reçu un courriel m’avisant que Ricky Martin donnerait un spectacle à Chicago. Ah! Chicago! C’était l’excuse que j’attendais pour y retourner. Donc, en moins d’une journée, j’ai acheté mon billet de spectacle, booké un vol, réservé un Air Bnb pour les deux premiers jours et trouvé une chambre à l’hôtel juste en face du Allstate Arena pour le soir du concert (Merci, Visa!).

Puis, vendredi dernier est venu le moment tant attendu de m’envoler en direction de la ville des vents.

AC7411, quelque part entre Montréal et Chicago

La première chose sur ma « to-do list latino » était d’aller essayer un endroit qui m’avait été recommandé l’an dernier par la serveuse du Links Taproom, la Taquería Moran.

Crédit image: yelp.com

Crédit image: yelp.com

En plus de servir d’authentiques mets mexicains à un prix plus qu’abordable (4,50$ pour un immense plat de huevos rancheros!!), le restaurant est situé à la sortie d’une station de métro. Je sens que je vais devenir une habituée de l’endroit lors de mes futures visites à Chicago.

La journée du samedi a aussi été sous le thème latino avec d’abord une visite au National Museum of Mexican Art. Le Musée est à situé à Pilsen, centre culturel de la communauté mexicaine.


Le 1er novembre approchant à grand pas, le Musée en profitait pour offrir une exposition sur le thème du Día de los muertos.

Canija Canecas, Uriel Parker

Le plus impressionnant était de voir les nombreux autels. Malheureusement, aucune des photos que j’ai tenté de prendre ne leur rendaient justice (comme en témoigne la suivante).


Plus tard en après-midi, je n’ai pu résister à une affiche qui annonçait des arepas vénézuéliennes. J’ai donc savouré une reina pepiada chez Aripos avant de reprendre le chemin du retour.

Crédit image: today.com

Crédit image: today.com

Dimanche midi, avant de prendre la route pour le Allstate Arena à Rosemont, j’en ai profité pour succomber à une autre envie que j’avais depuis un bout (et qui s’est intensifiée depuis le dernier épisode de l’Épicerie). Je suis donc allée manger des pupusas revueltas chez El Guanaco.

Crédit image: /lunchburb.wordpress.com

Crédit image: /lunchburb.wordpress.com

Puis, en soirée, enfin, c’était le moment de me laisser emporter par l’ambiance festive du concert de Ricky Martin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s