5 torses, une mascotte et quelques merveilles masquées!

BC9209-002

En juin dernier, j’écrivais ce billet décrivant mes réserves à m’inscrire à un site de rencontres en ligne. Quelques mois plus tard, mes réticences sont toujours présentes, mais devant l’insistance de mes collègues et de mon colocataire, j’ai quand même fini par succomber. Voici donc mes observations après une semaine d’utilisation.

1) Le visage, c’est surfait

head

On a beau dire que la beauté est intéreure, mais voir le visage de la personne à qui l’on s’adresse, c’est quand même un minimum requis. En une semaine, j’ai vu
– beaucoup trop de photos de torses (sans tête!)
– un masque de carnaval
– des gars se cachant le visage avec leurs mains, un sac en papier ou d’autres objets
– des ombres
– des automobiles
– des petits chiens
– et même une mascotte!
2) Les filles minces ont la cote
Comme je le mentionnais dans mon autre billet, la plus grande peur d’un homme sur un site de rencontres, c’est de tomber sur une grosse. Les plus directs le mentionneront simplement (point boni pour l’honnêteté!), les autres y vont de tous les synonymes possibles:
– en forme
– TRÈS active
– qui prend soin d’elle
– sportive
Bon, pour ce dernier point, il faut préciser que si l’homme fait du sport, c’est légitime. Ça pose problème quand monsieur a le physique d’un sportif de salon et qu’en plus son profil ne fait mention d’aucun sport.

Overweight man with a beer glass

Et que dire que ce gars qui pensait faire de l’humour en disant qu’il cherche une fille qu’il peut transporter à la chambre sans avoir à demander à son coloc de prendre son bord!

3) La conversation est un art qui se perd

notime

C’est connu, j’ai de la jasette. Je ne m’attends biensûr pas à ce qu’il en soit de même pour tout le monde, mais j’espère quand même qu’on me réponde plus que par des monosyllabes ou avec des réponses fermées. Retourner la question est non seulement une forme de politesse, mais ça démontre aussi notre intérêt envers la personne à qui l’on s’adresse. Aussi, peut-être que j’en demande trop, mais avant même d’envisager un rendez-vous avec quelqu’un, je veux jaser un peu afin de m’assurer qu’on a un minimum d’affinités. Or, il semble que plusieurs hommes ont une conception assez élastique de ce « minimum acceptable ».

Conclusion?

Après la lecture de plusieurs profils vraiment décourageants et le visionnement de nombre de photos drôles ou épeurantes, j’ai bien pensé effacer mon profil. Puis, je n’ai pas pu faire autrement que de penser à mon amie qui a rencontré sa perle rare sur l’un de ces sites, il y a 3 ans déjà. Donc, j’ai laissé mon compte ouvert et on verra! En attendant que le prince se pointe (si ça arrive un jour), c’est une excellente source de fous rires dans les 5 à 7.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s