Information 101

La vitesse à laquelle circule l’information (vraie ou fausse) en cette ère du numérique est effarante.
Un excellent exemple de ceci est très certainement Facebook. Il suffit d’un clic pour partager nouvelles, légendes urbaines et canulars. Dans cette hâte bien peu de gens prendront la peine de vérifier si ce qu’ils partagent est effectivement vrai.

Biensûr, certains, dotés d’un sens critique plus aiguisé – ou travaillant dans les communications – savent d’emblée séparer le vrai du faux. Pour les autres, voici 4 conseils d’amie….Facebook!

1) Rappelle-toi: Pas de source = pas de crédibilité

20140702-225028-82228525.jpg(Image: foozine.com)

Sur le Net, n’importe qui partage n’importe quoi. C’est d’autant plus vrai sur Facebook. Quelqu’un fabrique une enseigne, y insère ce qui ressemble vaguement à des statistiques, et voilà, c’est partagé à vitesse grand V.

2) Valide avec Google
Si elle a été reprise par des médias connus et (généralement) fiables, il y a de fortes chances que ce soit une vraie nouvelle. Biensûr, ce n’est pas infaillible. On a qu’à se rappeler la bévue de la journaliste du journal L’Avantage de Rimouski qui avait rapporté un article de l’Axe du Mad comme étant vrai. Toutefois, la plupart du temps, on peut s’y fier.

3) Connais les sites satiriques
– le Garofi
– le Navet
– le Journal de Mourréal
– l’Axe du Mad
– Mauvais Oeil
– The Onion
sont tous des sites de fausses nouvelles. Pourtant, nombre de personnes (dont la fameuse journaliste énoncée précédemment) tombent dans le panneau et prennent ces nouvelles au premier degré!

20140702-230017-82817547.jpg
(Image: Social News Daily)

La preuve: La Presse et Le Blogue Techno de Radio-Canada ont tous deux publié des articles pour « aider à démêler le vrai du faux ».

4) Dans le doute, vérifie
Il y a une section consacrée aux légendes urbaines sur le site de la Sûreté du Québec. Donc, avant d’apeurer vos contacts avec le dernier truc à la mode des gangs de rue, vérifiez si c’est vrai ou faux. Une autre excellente référence est Hoaxbuster, un site qui répertorie les canulars.

Alors voilà, maintenant, je vais vivre dans l’illusion que mon mur Facebook sera moins pollué par des gens indignés ou effrayés par de fausses nouvelles. Sinon, il me restera toujours le petit plaisir de polluer le leur avec ce billet!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s